Blog
Les annonces affichées permettent d'amortir le coût de l'hébergement du site.
Aucun pop-up n'est présent sur le site.
Merci de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités.

Requêtes WordPress, comment faire pour réduire leur nombre ?

Florian Valois 28 février 2019 Laisser un commentaire 04 min 12 sec

Vous avez un site internet qui commence à montrer des signes de fatigue ? Marre de ces chargements interminable qui font fuir vos visiteurs ? Pas de panique ! C’est en partie une histoire de requête. Voila des explications pour vous aider à réduire le nombre de requêtes lors du chargement de votre site WordPress afin de lui donne un second souffle.

Réduire le nombre de requêtes, pourquoi ?

Il n’est pas rare de constater que sur certains sites qui, existent depuis une longue période, commencent à accumuler un nombre assez conséquent de requêtes. Plus le site, WordPress ou autre, contient de requêtes, plus il mettra du temps à charger, et plus vos visiteurs risquent de quitter votre site avant la fin du chargement. En effet, quand on sait que vous avez plus de risque de voir partir un visiteur avec un site qui met plus de 3 secondes à charger, on se dit qu’il vaut mieux tout entreprendre pour éviter cela.

Qu’est-ce qu’une requête ?

Une requête est une opération que vous donnez à votre site pour aller chercher une donnée.

Pour vous donner une image, c’est un peu comme si vous demandiez à quelqu’un d’aller chercher un livre dans une bibliothèque. Gardez bien en tête cette image  car elle va nous servir par la suite.

Jusque-là vous arrivez à suivre ? Parfait, maintenant on attaque la partie qui va vous attaquer les neurones !

Comme écrit ci-dessus, une requête est destinée à aller chercher une donnée ou, dans le cas qui nous intéresse, un fichier. Quel genre de fichier ? Voici une liste non exhaustive des éléments que vous pouvez retrouver :

  • script JS
  • style CSS
  • images
  • api (Google API, etc.)
  • font (Google Font, FontAwesome, etc.)

et bien d’autres encore.

Maintenant que nous connaissons la nature d’une requête, il est temps de procéder à une nouvelle étape. A savoir, la compilation et à la minification.

La compilation et la minification

Afin de réduire les requêtes de votre site, il est nécessaire de passer par une étape de compilation et une étape de minification. Le plus souvent, lors des développement from-scratch, cela sera fait de manière systématique.

Qu’est-ce que la compilation ?

La compilation est une méthode qui va permettre d’assembler plusieurs fichiers en un. En effet, compiler va faire diminuer le nombre de requêtes, de façon assez conséquent. Chaque fichier CSS ou JS est une requête de plus pour votre site, il est donc important d’en diminuer le nombre.

Vous vous souvenez de l’image de la bibliothèque ? Qu’est-ce qui, selon vous, serait le plus rapide pour une personne ? Aller chercher 30 livres un par un en faisant des allers-retours à chaque fois ou ramener les 30 livres en une seule fois ?

Qu’est-ce que la minification ?

La minification est un procédé qui va nous faire diminuer le poids des fichiers. Le principe est très simple. Comme son nom l’indique, la minification va minifier les différents fichiers et va supprimer tous les espace ainsi que tous les sauts de lignes.

En règle générale, on peut estimer un gain de poids par fichier de 25% à 33%. En effet, cela est loin d’être négligeable lorsque l’on a une trentaine de fichiers SASS/LESS ou JS à traiter.

Font, API, images, que faire d’eux ?

De la même manière que les fichiers CSS et JS, vous pouvez assembler ces différents formats de données entre eux afin de minimiser le nombre de requête.

Font et API

Pour ce qui est des font, vous pouvez très facilement faire une seule ligne d’appel pour Google Font. Même chose pour les API, dans une certaine mesure, bien évidemment car il faudra vous assurer que vos développement fonctionnent.

Images

Pour les images, vous pouvez utiliser la technique du background-position en CSS afin d’avoir un seul fichier. Le principe est simple, vous construisez une image au format PNG. Ensuite, vous allez y insérer un maximum d’images de votre site (logo, flèche directionnelle, logo réseaux sociaux, etc.). Enfin, vous n’aurez plus qu’à faire un “mapping” de cette image avec la propriété CSS citée ci-dessus.

Conclusion

Faire baisser le nombre de requête d’un site terminé est un véritable challenge. C’est pour cela qu’il est préférable de commencer son optimisation dès le début de son développement. Je ne saurais que trop vous conseiller d’optimiser vos sites afin de gagner en temps de chargement.

Bien évidemment, le nombre de requête d’un site ne le fera pas pour autant charger 4 fois plus vite mais il sera moins gourmand en ressources. Par conséquent, il gagnera en temps de chargement et vos visiteurs resteront plus facilement sur votre site.

Dans un prochain article, nous verrons un autre moyen de rendre notre site plus léger en terme de poids de page. Utilisation de cache, optimisation des images, etc. En effet, Je vous donnerai un maximum d’information pour rendre votre site “light”.

A propos de l'auteur
Photo de Florian Valois
Florian Valois

Développeur autodidacte depuis plus de 15 ans, je suis devenu développeur front-end chez Rollingbox, agence web à Versailles.

Envie de lire plus d'articles de cette catégorie ?

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.