En ce lundi matin, une fois n’est pas coutume, je vais ruiner votre productivité… Oui oui oui, vous avez bien lu. Après l’article consacré aux conseils qu’il vous faut pour devenir ami avec un développeur front-end, je vous propose un autre moment de détente mais cette fois, ce sera interactif !

2048, un jeu qui a fait le buzz

Souvenez-vous, c’était en Mars 2014, l’internet venait de découvrir un nouveau jeu qui a fait fureur pendant de longues semaines. Le jeu en question s’appelait « 2048 » et consistait à assembler deux chiffres, multiples de deux, qui nous faisaient progresser de 2, 4, 8, 16, 32 jusqu’à 2048. Ce jeu a été développé par un web-designer italien, Gabriele Cirulli.

Ce jeu, qui eut un succès fulgurant, est passé dans les mains de nombreux codeurs qui ont eu un malin plaisir de créer leurs propres versions de 2048. C’est ce que j’ai fais, j’ai modifié le jeu afin d’obtenir un rendu un peu sympa, aux couleurs de mon manga préféré : Dragon Ball. C’est ainsi qu’est né 2048 DBZ !

2048 DBZ, la version pour les guerriers

Description du projet

Mon but dans ce projet était de rendre le jeu beaucoup plus fun qu’il ne l’était déjà en lui rajoutant diverses options et rajouts. Pour cette version, j’ai décidé de changer les couleurs et de faire une version avec Dragon Ball Z. A partir de là, j’ai rajouté quelques petites choses assez fun (non je ne me la raconte pas ^^).

Les ajouts qui ont été faits sont :

  • Passage de 4 à 5 lignes de jeu pour augmenter la durée des parties
  • Des bruitages ont été mis pour les animations de déplacements des images
  • De la musique de fond de l’animé Dragon Ball Z
  • Éléments graphique en tout genre (radar, avatar dbz)

Vous voulez voir ce que ça donne et faire une partie ? C’est par ici => Accéder à 2048 DBZ

2048 dbz

Langages utilisés

  • HTML
  • CSS
  • JavaScript

Difficultés rencontrées

La difficulté aura été de changer la programmation du jeu en javascript. N’ayant pas beaucoup de compétences dans le domaine, j’ai du apprendre à lire le code et à le modifier. En effet, j’ai réussi à m’en sortir et à modifier ce que je voulais. Au final, le jeu est passé d’un carré de 16 carreaux à 25 pour ajouter du temps de jeu. Dans l’ensemble, le plus dur aura été le javascript, le reste était réellement très facile.

Conclusion

Pour conclure cet article sur 2048 DBZ, je dirais que j’ai pris un immense plaisir à travailler sur du javascript, bien qu’il m’aura donné du fil à retordre. De plus, la motivation à toujours vouloir comprendre et progresser dans le domaine de la programmation m’a donné envie de poursuivre la mise à jour de ce jeu et, peut être, rajouter encore et toujours plus de contenu.

Enfin, je fais une petite parenthèse par rapport à l’article sur « les conseils pour être ami avec un développeur ». En effet, étant donné son succès, je pense écrire un volume 2. Merci à tous pour votre soutien via vos nombreuses visites, ça me fait énormément plaisir ! :)